Pauline Bignon et Frank Cedolin, Superproducteur

Photo P Bignon Cedolin

 

Pauline Bignon et Frank Cedolin

Superproducteur

Distribution de produits d'épicerie fine
(matières premières locales et de saison)

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.superproducteur.com

 


Entreprise créée en 2014

Siège à Boulogne-Billancourt

Prêt d'honneur, Prêt NACRE, Garantie TPE

2 emplois créés

 

•    Présentez-nous votre activité en quelques lignes
Nous proposons des gourmandises salées artisanales à destination de l’apéritif ou de préparations culinaires simples et gourmandes. Nous sillonnons la France et l’Italie à la recherche des meilleurs artisans avec qui nous travaillons en direct pour la confection de nos recettes. Nous développons une collection de 3 nouveaux bocaux chaque saison, qui permettent de réaliser des combinaisons gourmandes : une crème fine de légumes, des rillettes (de poisson ou de viande) effilochés en beaux morceaux, et un antipasti (légumes marinés à l’huile d’olive vierge extra).  
Ce sont des produits naturels (sans conservateurs, sans colorants ni additifs) fabriqués en toute transparence à partir d’ingrédients qui ont du goût. Ils sont distribués sur notre site internet www.superproducteur.com et chez des revendeurs de type épicerie fine.

•    Racontez nous votre parcours, qu’est-ce qui a fait de vous un entrepreneur ?
Nous nous sommes connus en classe préparatoire, puis avons fait tous deux des études de commerce, Pauline à Nice et Frank à Nantes. Durant nos études, nous avons monté ensemble un premier projet (une traversée de l’Amérique du Sud à vélo, qui a abouti sur la publication d’une bande dessinée publiée aux Editions Dargaud en 2007). Ce premier projet a conforté notre envie de créer notre propre entreprise ensemble. Avant d’y parvenir nous tenions à vivre une expérience en tant que salarié dans les domaines qui nous passionnent : la gastronomie pour Pauline (chez Lenôtre, puis dans le groupe Ducasse), et le web pour Frank (chez Amazon, puis dans une agence digitale)… mais l’envie de créer était trop forte.

•    Avez-vous rencontré des difficultés ? Des choses plus faciles à mettre en place ?
Une difficulté que nous avons ressentie surtout au début, était celle de construire le cadre du projet : contrairement au salariat, personne n’est là pour donner la marche à suivre ! Il faut soi-même définir les objectifs et les limites du projet, et c’est vrai que l’on peut parfois se sentir un peu « déboussolé » par rapport à cela. Il faut savoir s’imposer des deadlines et des limites pour faire avancer les choses à bon rythme.
Concernant les choses plus faciles à mettre en place : nous sommes également un couple dans la vie, et beaucoup de gens autour de nous étaient dubitatifs par rapport à l’idée de créer notre société « en couple ». Pourtant, cela se passe très bien, et à présent on a du mal à imaginer une autre façon de le faire ! C’est important de beaucoup communiquer avec ses associés, et pour cela c’est assez pratique de passer beaucoup de temps ensemble !

•    La rencontre HDSI : Comment avez-vous rencontré l’association ? Quelle a été la valeur ajoutée du financement HDSI ?
Nous avons rencontré HDSI par l’intermédiaire du réseau BGE Parif, où nous avons « couvé » le projet. Le financement HDSI nous a permis d’aborder sereinement le démarrage pour l’achat des premiers stocks et pour le développement ensuite de nouveaux produits qui viendront étoffer notre offre. Le financement nous permettra également de financer certains investissements, notamment informatiques et logistiques.

•    Quelles ont été les aides accordées par HDSI ?
Plusieurs actions nous ont véritablement aidé :
-    L’aide financière grâce au prêt d’honneur dont nous avons pu bénéficier.
-    L’accompagnement pour établir un business plan fiable avec un regard extérieur très utile sur les montants à allouer aux différents investissements en fonction de la stratégie envisagée.  
-    Des formations pratiques auxquelles nous avons pu participer, par exemple sur « comment échanger avec un banquier » ou encore « comment améliorer le référencement de son site web » …

•    Parlez-nous de l’importance du réseau…
C’est essentiel pour pouvoir faire avancer son projet, confronter ses idées… On avance plus vite et mieux en échangeant avec les autres, et humainement c’est quand même plus intéressant ! Il ne faut négliger aucun réseau. Ce sont des soutiens indispensables.

•    Les projets à venir ?
La sortie de nouvelles collections pour étoffer nos gammes « food » mais également le développement de notre gamme « art de la table » pour accompagner la dégustation de nos produits. Nous allons également mettre en place un projet fort auquel nous tenons : la création d’un processus de recyclage qui permettra de donner une deuxième vie aux bocaux usagés.

•    Si vous pouviez donner un conseil à un créateur qui souhaite se lancer ?
Ne pas rester isolé, ne pas avoir peur de parler de son projet et confronter ses idées pour sans cesse pour l’affiner, l’améliorer.

Partenaires

FSE_50x123.gifaccompagnateurNacre.pngasnieresurseine.gifavise.jpgbnpparibas.jpgbprp.jpgcadif.jpgcaf92_50pixels.jpgcaissedepot.gifcci.jpgcea.pngcg92.JPGcgpme92.gifchekdejeuner.gifclichy.gifcma.gifcolombes.gifcredit-du-nord-logo_73x50.jpgemployeurssolidaires.gifgpso.gifhautdebievre.gifidf-active.gifidfa.gifiledefrance.gifinit_france_signat_50x133.gifinit_ile_de_france_signat_50x133.giflatelier.giflevallois_logo_41x50.jpglogo-mont-valerien_140x50.jpglogo_caisse-d-epargne-idf_50x209.gifmacif.gifmeeso.gifneuilly.gifprefectureidf_39x50.gifrepublique_francaise.gifrueil.gifsfr.jpgsiagi.gifsocietegenerale.jpgsuddeseine.gifvilleneuvelagarenne.gif
FacebookTwitterYoutubeFlux RSS


Copyright © 2017 Hauts-de-Seine Initiative
Tous droits réservés. - Powered, designed by AllFizz

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Vous pouvez accepter ou changer les paramètres de votre navigateur. En savoir plus

J'accepte

search